Ca démarre doucement. J'ai terminé les tests sur les Nanostation M2 et M5 pour les hotspots de l'asso. On démarre donc avec un point d'accès sur Grand Cul-de-Sac (2,4 GHz), en accès libre. Pour ceux qui sont dans le quartier et en besoin de connectivité, on peut étudier un pont (5 GHz). On a la partie Est de l'anse de Grand Cul-de-Sac et quasiment toute l'anse de Petit Cul-de-Sac en visibilité depuis un point haut.

L'accès fourni est en NAT, les ressources IPv4 se faisant rares, sur une adresse IP publique au nom de l'association et dédiée au hotspot. Le trafic vers internet ressort à New York. Actuellement on a pas de meilleure solution pour distinguer la responsabilité du titulaire l'abonnement ADSL qui le met gracieusement à disposition des utilisateurs, et d'autre part, on veut contourner la non-transparence de l'accès internet utilisé (blocage du port 25 en sortie et des choses pas nettes sur le port 53 en UDP...).

Dans la pratique, la latence est faible (40-50 ms) jusqu'au routeur de sortie à NYC. Le débit réservé au hotspot est de 2 Mbit/s en down et 500 kbit/s en up.

Bonne nouvelle, il y a de l'IPv6 (un /64 pris dans le /48 de l'asso et fourni par un tunnel qu'on termine sur notre routeur). Le préfixe est annoncé sur le LAN de l'access point, rien à faire de particulier de votre côté.

On ouvre le hotspot dès qu'on reçoit le récépissé de déclaration ARCEP.