• Des offres de location de fibre noire abordables
    • 0,50 € le mètre linéaire
    • suppression des paliers kilométriques
    • frais d'accès au coût réel,
    • des tarifs forfaitaires attractifs entre les sites techniques mutualisés
    • des offres en IRU.
  • Des offres d'hébergement raisonnables
    • 1U - 90 euros
    • 3U - 150 euros
    • 21 U - 450 euros
    • 42 U - 700 euros
    • frais d'accès orientés coûts réels
  • Du transit abordable
    • de 2,50 euros à 1 euros par Mbit/s selon volume
    • pas ou peu de frais d'accès (orienté coûts réels)
  • Des offres de transport mutualisés vers les points d'échanges régionaux
    • à un coût légèrement inférieur au transit
    • permettre le peering distant vers Miami
  • Un point d'échange local
    • sans frais pour inciter l'interconnexion locale
    • interconnecté avec les points d'échanges voisins (OCIX)
  • Des sites radios mutualisés
    • réduire le nombre de sites
    • mieux les intégrer au paysage
    • compléter la couverture
    • favoriser le déploiment de la 4G en fibrant tous les sites
  • Du Wifi gratuit et performant dans tous lieux publics
    • décharger les réseaux mobiles en offrant une meilleure qualité de service à nos visiteurs (qui évitent ainsi le roaming)
  • Un déploiment rapide (12-18 mois) du FttH sur les zones défavorisées :
    • Toiny, Petit Cul-de-Sac, Salines, St Jean, Colombier, Flamands.
    • Utiliser tous les outils juridiques appropriés pour l'accès aux propriétés (chemins privés) : servitudes télécom
  • Une information claire, détaillée et transparente à la population sur les déploiements FttH
    • actualité régulière des déploiements, information sur les travaux en cours
    • marchés attribués, montants des investissement
    • cartes de planification quartier par quartier
    • conseils pour rendre son logement éligible le plus rapidement possible
  • Taxer le cuivre sur les zones fibrées
    • inciter au passage rapide aux offres fibres (compétence fiscale de la collectivité)